CL-CGT

Accueil > LUTTES > ADP Référendum contre la privatisation

ADP Référendum contre la privatisation

mercredi 17 juillet 2019

La scandaleuse volonté du gouvernement d’essayer de privatiser d’ADP au profit de VINCI et de ses actionnaires doit être stoppée.
Après celle des autoroutes dont la concession au départ était prévue pour 25ans… et qui sont très rentables et qui sont toujours privatisées...
Toutes sont bénéficiaires, alors pourquoi l’État s’est-il employé à les vendre ? (rappelons que l’État n’est pas neutre, mais que ses représentants sont les laquais du Capital).
Mais cette volonté de vendre les bijoux de famille, se trouve contestée par la prise de conscience d’une partie de la population qui aujourd’hui s’oppose à la privatisation d’ADP et impose un référendum pour dire stop.
Rappelons que tous les gouvernements précédents ont privatisé à outrance au bénéfice des actionnaires et donc au détriment de la population.
Après Télécom, Renault, GDF, Autoroute de France, etc.
"L’État n’est pas la solution à notre problème, il est le problème".
Ronald REAGAN, président américain.

Le Conseil constitutionnel a validé la procédure d’un Référendum sur la propriété d’ADP.
L’État, outil au service du Capital, cette minorité d’accapareurs qui privatisent en chaîne, saccagent les services publics, la santé, les retraites, etc.
Devant les oppositions qui se développent, syndicalistes, écologistes anti-capitalistes, et en particulier les Gilets jaunes qui en bloquant les ronds-points ont réussi à contraindre l’État à répondre à certaines de leurs revendications. Mais, l’État réagit violemment en développant une agressivité inédite dans le maintien de l’ordre, avec des procédures judiciaires disproportionnées et inquiétantes. Remarquons l’absence d’information sur le coût des guerres.

La tenue de ce Référendum est devenue essentielle tant la privatisation annoncée porte en elle tout un choix de société (capitalisme ou socialisme).

D’ici mai 2020, 4,7 millions chacun d’entre-nous peuvent signer pour obtenir la tenue d’un référendum pour dire OUI ou NON au projet de privatisation d’ADP.

CL-CGT s’emploie dès maintenant à soutenir toutes actions favorisant la prise de conscience de l’importance de la participation active à ce référendum.