CL-CGT

Accueil > APPEL AUX CAMARADES SYNDICALISTES DE CLASSE > APPEL AUX CAMARADES SYNDICALISTES DE CLASSE

APPEL AUX CAMARADES SYNDICALISTES DE CLASSE

dimanche 1er mai 2016

Lire le texte complet en PDF :

(Suite au document : "La CGT appartient à ses adhérents et aux syndicats qui composent ses structures" émis par des syndicats, des syndiqués, des directions de structures qui s’opposent au syndicalisme d’accompagnement)

Dans ce document on lit : (extraits)
..."Quand plus d’un tiers des dirigeants des structures, UD, Fédé, même de manière feutrée - mettent en cause le positionnement, la stratégie de la Confédération, la situation devient des plus compliquées."
Pourquoi cette situation dans la CGT ?...
..."La CGT :
- ne lutte plus CONTRE, elle se bat POUR une autre réforme !
- ne combat plus les restructurations, les licenciements, elle se bat POUR un bon plan social !
- ne revendique plus la gestion et la direction des entreprises par les salariés, elle réclame de BONS repreneurs !
- ne CONTESTE plus l’UE, elle AGIT pour une AUTRE Europe !
- ne met plus en cause le capitalisme et sa dictature, elle réclame une dimension sociale des entreprises, des politiques publiques, de l’UE !
- ne combat plus les politiques d’austérité, l’offensive du MEDEF, elle dialogue en tant que partenaire social !
...
"Nous n’avons pas d’illusion sur les intentions des dirigeants des autres organisations syndicales de salariés qui n’ont pas été créées pour développer les luttes des travailleurs face à l’adversaire de classe et encore moins pour favoriser l’unité et le rassemblement des salariés.
...
Pourtant, les occasions ne manquent pas pour agir, manifester, se mettre en grève pour revendiquer, pour refuser l’austérité, la dictature idéologique, sociale, économique du MEDEF et de ses satellites UIMM, FSB, FNSEA...
La mobilisation des travailleurs ne se décrète pas, elle se construit pas à pas par le travail militant à la base à l’intérieur et à l’extérieur de l’entreprise.
...
Dans ces conditions, comment se réapproprier une CGT de classe et de masse ?"...