CL-CGT

Accueil > INTERNATIONAL > VENEZUELA tentative de coup d’État, encerclement militaire par les (...)

VENEZUELA tentative de coup d’État, encerclement militaire par les USA.

dimanche 24 février 2019

PHOTO non publiée dans les Médias : Manifestation d’appui au président Nicolas MADURO, le 2 février 2019, à CARACAS

PÉTITION DE SOUTIEN AU PEUPLE VÉNÉZUÉLIEN
http://petitionpublique.fr/PeticaoVer.aspx?pi=CFSPV

Les médias aux ordres saturent les ondes de leur parti pris à vomir.
CL-CGT diffuse les informations conforment à la réalité de la situation.
Au VENEZUELA, il y a une tentative de coup d’État, avec un encerclement militaire par les USA.
Sous couvert d’une soi-disant "aide humanitaire" les USA de TRUMP et son valet le fasciste Juan GUAIDO auto-proclamé Président par intérim, sont en train d’organiser une intervention militaire avec l’aide des gouvernements réactionnaires de COLOMBIE, du BRÉSIL, d’ARGENTINE et du PARAGUAY, et aussi la complicité de l’UE, dont MACRON (ce mal élu 18% des inscrits au 1er tour) intervenant dans les affaires intérieure d’un pays souverain.

Le 28 janvier 2019, le Trésor états-unien annonce l’interdiction de tout commerce avec PDVSA (Compagnie pétrolière nationale), le gel de tous ses avoirs à l’étranger et le blocage des fonds de Citgo, désormais réservés au président autoproclamé GUAIDO mais reconnu comme le seul "légitime" par les USA, aussi le refus de la Banque d’Angleterre de restituer à Caracas son or. Ce blocus qui a déjà coûté plus de 200 milliards $ au VENEZUELA,

La guerre autour de Citgo, la pépite nord-américaine du Venezuela.
Citgo, filiale nord-américaine de la compagnie pétrolière vénézuélienne PDVSA,
est au cœur de la bataille politique entre Nicolas MADURO et Juan GUAIDO.

Le VENEZUELA a les plus grandes réserves mondiales de pétrole. L’ancien directeur du FBI Andrew Mc CABE’S, a reproduit dans son livre (In the threat), le contenu d’une réunion du Bureau ovale en 2017 :
"VENEZUELA c’est avec ce pays que nous devrions entrer en guerre, Ils ont tout ce pétrole et ils ne sont pas plus loin que dans notre arrière-cour."

Les recettes tirées de la rente pétrolière ont permis de financer une série de réformes, qui ont modernisé le système d’éducation, la santé, etc. Mais n’ont pas remis en cause la propriété privée des moyens de production et d’échanges, laissant ainsi le capitalisme maître d’œuvre en dernier ressort.

Le peuple travailleur doit empêcher que le VENEZUELA ne devienne le CHILI d’hier

Le VENEZUELA n’est pas SEUL, plus de 50 pays ont décidé d’apporter leur soutien au président légitime MADURO. La RUSSIE envoie des tonnes d’aides médicales, CUBA, la CHINE aide et condamne, etc.
Ce soutien absolument nécessaire doit s’exprimer le plus fortement possible sachant que les USA ont toujours pour cibles après le VENEZUELA : CUBA et le NICARAGUA.

Ainsi, le 22 février 2019, l’administration TRUMP a parié sur l’organisation d’un grand concert, avec des musiciens célèbres ainsi que des personnalités politiques pour la cause d’une soi-disant "aide humanitaire" qu’elle voudrait destiner au VENEZUELA contre son gré.
Le député chilien Alejandro NAVARRO a résumé l’affaire en 2 lignes : "il est ironique et humiliant que l’aide humanitaire présumée soit acheminée par CUCUTA, l’une des villes les plus pauvres (+40% de pauvreté) de COLOMBIE et ou la précarité du travail dépasse 70%. C’est un show médiatique sans limite et de rappeler que le gouvernement vénézuélien a répondu à ce "show" en envoyant 20 000 cartons contenant un panier d’aliments de base aux familles colombiennes de ce côté de la frontière ! Cela ne risque pas de faire la UNE des médias...

CL-CGT exprime sa solidarité avec les autorités légitimes du VENEZUELA, avec les travailleurs qui luttent pour la PAIX, pour un pays indépendant et qui soit maître de ses richesses.